Année 2015

 

 

Fin d'année

 

Bonjour à tous,

Juste pour vous faire un petit CR sur les deux week end que nous venons de passer.

 

Le week end des 12 et 13 Décembre, nous étions également présents à Hossegor pour la ronde des sables, épreuves qui compte pour le CDF des courses de sables, Un super week end dans le sable avec la présence de Mathieu Messen, Stephane Arrachou et moi même en Marshall, Patrice Prat, Jean claude Sarrailh, Gerard Pédesert, Baptiste Lauroua et Kévin Jacob comme commissaires de piste

 

Samedi nous étions sur le terrain éducatif pour remettre en état tout le tracé et faire quelques aménagements : un accès véhicule est maintenant possible directement sur le terrain et un portail a été mis en place. Nous avons également profitté du porte char de Stephane Arrachou pour évacuer les pneus du trial qui etaient stockés aux anciens services techniques de la ville de Salies.

Merci à toutes les personnes présentes, jean Claude Sarrailh et Mathieu Messen les rois de la tronçonneuse, Fredo Luberriaga et Denis Lartigue, à Steph qui a fait un super boulot avec le skid de Sylvain Dumerq et pour la mise à dispo du porte char de la ste Arrachou, à bibi, chauffeur poids lourd et cuistot à l'entreprise PTI pour le portail.

 

 

 

Dimanche, avec une météo printanière, place à une bonne balade enduro et trail au pays basque organisée par Fredo, un super tracé et des paysages toujours aussi beaux ! Pause repas aux sources de la Nive à Esterencuby avec nos femmes et enfants qui nous ont rejoint après avoir passé un moment de détente aux thermes de Salies. Retour avec un arrêt sur la stèle de Daniel Mousques au dessus de Larceveau et pour finir une, non deux petites bieres au bar du foirail à St Palais pour évacuer la poussière !

 

Passez tous de très bonne fêtes de fin d'année !

A très bientôt Gilles

 

Les photos de Fred

 

 

 

 

 

 

10ème Edition du Salies Moto Festival des 19 & 20 Septembre 2015

 

Samedi 19/09/2015: Contrôles administratifs et techniques de 17h00 à 19h00.

Dimanche 20/09/2015: Contrôles administratifs et techniques de 7h00 à 9h00. Essais libres et qualificatifs à partir de 10h00

 

 

 

Ecole Moto, première session

 

 

Le Moto club Cap Sud organisait ce dimanche 26 juillet en partenariat avec le centre LECLERC Orthez, LECLERC Express de Salies et avec le soutien de la commune de Salies De Béarn sa première journée de découverte et d’initiation à la moto tout terrain de l’année 2015, Journée exclusivement destiné aux enfants âgés de 6 à 12 ans.  (Journée initialement prévue le 18 juillet mais annulé pour cause de mauvais temps)

 

Cette journée est un véritable succès puisque nous étions complets avec 60 enfants dont 14 demoiselles qui se sont initiés aux joies du « pilotage » d’une véritable moto thermique pour enfant. Ces enfants et leurs parents sont venus de tout le Béarn (Salies, Berenx, Navarenx, Oloron, Lescar, Gelos, Artix, Mourenx) des Landes (Pomarez, Peyrehorade) et même une famille venue de Tarbes !

 

Chaque séance d’une durée de 45 min avec 6 enfants maximum par séance aura permis aux enfants d’apprendre les premières base de la conduite d’une moto à savoir freiner, accélérer, tourner en toute sécurité sur le plateau éducatif du moto club Cap sud.

Ces véritables cours de moto étaient dirigées par un éducateur diplômé d’état en la personne d’Eric Geslin qui dirige sa propre école de moto sur la commune d’Hasparren.

 

A l’issu des 45 min, les enfants étaient invités à boire une bonne boisson fraiche et à manger un bout de gâteau pour récupérer de leurs efforts. Chacun d’eux est reparti avec un grand sourire et l’envie de recommencer très très vite !

Le moto club Cap Sud renouvelle l’opération le samedi 22 Août au même endroit, une trentaine d’enfants sont déjà inscrit et d’autres séances pour les 12 – 14 ans sont déjà à l’étude.

N’hésitez pas à inscrire vos enfants au 06 71 04 82 74.

Gilles CHAGUE, Vice-président du Moto Club Cap Sud

 

 

 

 

 

 

Trèfle Lozérien

Fredo, Denis et Philippe sur le Trèfle 2015 pour un petit coup de main dans l'orga du MCL , et une grosse balade en Lozère qui rime avec Poussière

 

La bandes des trois sur le Championnat de France. Ouverture de Privas

8 Mai 2015: Sortie Enduro Orthez

Journée des Chemins 2015

SBK Alcaniz. Round 3  -11 & 12 Avril 2015

Rallye d'Arzacq, 7 et 8 Mars 2015

Journée des Chemins 2015

Bardenas Version 2 par Xavier

Week-End Bardenas; 14 & 15 Février 2015

2015-02-01    Reco Vers le Barétous

Rétrospective sur l'année Trial 2014

 

 

19 Mai 2015. La bandes des trois sur le Championnat de France. Ouverture de Privas

Antoine : Xav ça te dit de faire quelques épreuves du championnat de France.

Xav : Ecoute quitte à en faire 3 autant toutes les faire…

Antoine : Moi je suis motivé !!! On s’engage ?

Xav : Ok on fait ça ce week-end.

Stéphane : Hey les amis, vous voulez vraiment vous s’inscrire sur le France ?

Antoine et Xav : Oui !!! On s’est même déjà inscrit !

Stéphane : Mais vous allez faire comment ?

Xav : On se démerde !!! Allez ramènes tes fesses !

Stéphane quelques jours plus tard : Il n’y a plus de places sur la 1ier épreuve !!!

Antoine : Je te l’avais dit de t’inscrire assez tôt !!!

Stéphane : Je suis sur liste d’attente ! Fait ch**

Quelques jours plus tard :

Stéphane : Youpiiii !!! Des pilotes se sont désinscris, et j’ai tellement embêté la nana de la FFm qu’elle m’a inscrit.

Voilà comment a commencé cette aventure pour Xav, Steph et moi. Les 3 mousquetaires inscrits pour l’intégralité du championnat de France ! Une aventure un peu folle, des km de routes, des heures de motos, des heures de marche à pied pour repérer des spéciales, de nombreuses courbatures. Mais aussi, on en est sûrs, des supers moments passés tous ensemble et c’est surtout ça qui nous motive !

Jeudi 30 avril, grand départ direction Privas dans l’Ardèche pour l’ouverture du Championnat de France ! Le camion de Xav chargé à bloc, les 3 pilotes sont motivés et l’assistance composée de Sophie et de mon père s’est minutieusement préparée.

Après un petit détour par le concessionnaire Peugeot de Tarbes pour réparer le 3008 de mon père, toute l’équipe du moto club Cap Sud arrive en terre ardéchoise.

Le vendredi est consacré aux reconnaissances ! Ciel bas, petite bruine. Super ! Au programme, 3 spéciales, 6h de marches, bref que du bonheur. Un bon petit restau le midi nous fait vite oublier le mauvais temps ! Les derniers réglages sur les motos sont faits et nous les laissons au parc ! Stéphane a même une petite larme à l’œil en voyant sa Yamaha passant la nuit toute seule dehors, (habituellement, elle dort entre Marie Pierre et lui dans le lit !!!!).

Une bonne soirée passée au restau du camping !

Bon demain, c’est plein gaz les gas !!! Tu vois Nambot et Pela, ils ont rien dans le caleçon ! On leur met misère !!! Ou pas !

Samedi, départ du premier jour de course. Il fait beau et on aperçoit enfin le magnifique paysage autour de nous !

Antoine inscrit en National 1 démarre le 1ier, Xav et Steph inscrits en vétéran partent une heure après moi, mais ils passeront la journée ensemble.

D’entrée de jeu on attaque la montagne ! Un canyon à remonter, des montées avec de la caillasse, la liaison est très usante mais les paysages sont superbes.

La spéciale N°1 est une banderolée tracée dans un vallon. La spéciale N°2 une ligne dans la forêt avec une terre sablonneuse qui va se détruire à vitesse grand V. La  3ème, une belle spéciale banderolée mêlant herbes grasses et passages en forêt.

La journée se passe très bien. On se donne à fond (un peu trop parfois donnant lieu à pas mal de chutes pour ma part), on met du gaz en grand !!! Sauf que l’on fait le France et pas la ligue, et que ça roule très très vite !!!

On finit la journée du samedi au milieu du classement, mais nous sommes toujours présents et toujours autant motivés. Re bonne soirée dans notre petit restaurant du camping et 21h au lit ! Oui oui 21 h. Les organismes ont bien souffert.

Dimanche, 7h.

On est obligé de remonter sur la moto ? Les courbatures sont bien présentes. Mais la force d’une équipe c’est de se motiver !!!

Allez on repart.

Re-belote, je pars et Xav et Steph partent une heure après moi. Finalement les courbatures se font vite oublier

La journée se passe bien mieux que la vielle. Malgré la fatigue je roule plus propre et je suis régulier toute la journée.

Malheureusement Xav et Steph s’arrêtent à la fin du 1ier tour. Bouchonnés dans le cayon par d’autres vétérans, ils prennent du retard ce qui entraîne des minutes de pénalités. Préférant s’arrêter là, ils viennent me soutenir dans les dernières spéciales.

Leur présence me fait beaucoup de bien et j’améliore mes derniers chronos malgré des spéciales beaucoup plus défoncées.

On se requinque et on fait la route du retour !

Stéphane un petit moelleux au Buffalo ?

Un très bon week end passé tous ensemble. Nous sommes fiers de représenter les couleurs du moto club Cap Sud dans la France entière.

Merci à nos assistants de choc et merci à tous nos partenaires.

A très bientôt

Antoine

 

 

 

Retour haut de page

8 Mai 2015: Sortie Enduro Orthez

 

Vidéo à visualisez ou télécharger ici (589Mo 15.45mn, trame 854x480)

 

Retour haut de page

Journées des Chemins 2015

Comme vous le savez tous, ce samedi 18 avril, notre moto club participé à la Journée des Chemins 2015 sur le canton de Salies en compagnie de Salies VTT et de l'asso la Pétian. Pas moins de 35 personnes ce sont réunies autour de ce projet. Cette journée est une véritable réussite, nous avons réalisé 4 passerelles dans des zones humides qui se trouvent sur les chemins ruraux qui sont aussi des chemins de randonnée balisés.

 

Ces "ouvrages" seront très certainement appréciés de tous, marcheurs, vttistes et motards.

Je vous laisse découvrir quelques photos de la journée, d'autres sont dispo sur le groupe facebook de Cap-Sud

A bientôt pour un petit tour de moto peut être ...

Gilles

 

Retour haut de page

SBK Alcaniz. Round 3  -11 & 12 Avril 2015

Chaz Davies vient titiller Kawazaki

Photo WorldSBK.com                                                                                                                                                        Bout de ligne droite, soleil et grand écran. Manque le bruit et les rayons de soleil...

 

Après l’édition enthousiasmante du SBK d’Alcaniz en 2014, nous voici d’attaque pour continuer sur des bases sérieuses. Même petit groupe que l’an dernier auquel vient se greffer un SMT 990 transportant un couple bien sympa. Rendez-vous à Oloron à la fraiche, remontée de la vallée d’Aspe, tunnel, café au soleil à Huesca et trace directe vers Sarinena et Caspe en contemplant les cigognes qui ont élu domicile dans la région. Casse-croute et direction le Motorland en bout de ligne des stands pour les essais SBK, puis visite des paddocks.

Retour en tribune pour la seule course en fin de journée, avec des petits jeunes qui en veulent sur leurs 600, un spectacle remarquable en tête et un suspens jusqu’au dernier virage.

Ne pas se tromper de monture....

 

Retour à l’hôtel de Caspe après une pause churros sur la place, puis soirée à thème dans la bodega que nous retrouvons sans problème : Tapas à profusion et le reste… Bonne nuit réparatrice avant de redescendre à Alcaniz pour les warm-up.

Arrivée au parking et installation sur la pente herbeuse avec nos stands de ravitaillement pas loin derrière… On se place au bout de l’immense ligne droite avec une nouvelle configuration du circuit dans le type Moto GP : Exit le freinage énorme et l’épingle à gauche en arrivant à 300 km/h pour les plus rapides. A la place, une réduction de la ligne droite de 200m au profit une immense courbe à gauche ramenant vers la ligne des stands. Moins violent mais pas moins spectaculaire avec des clients comme Réa, Sykes, Guintoli, et le Gallois de service, Chaz Davies.

 

La Panigale de C.Davies                                                   La Honda de Guintoli

 

La Kawasaki de Tom Sykes                                        La Panigale de Matteo Baioco

 

Première manche SBK avec Réa (Kawa) quatrième en première partie de course, remontant lentement (façon de parler) mais surement  sur son coéquipier Sykes pour offrir un  duel passionnant avec la Ducati de Davies. La dernière courbe est au coude à coude, les pneus sont à l’agonie depuis longtemps, c’est  tout en glisse à une vitesse dingue et le moteur Kawa fait une différence infime de 0.051 seconde ! Sykes est relégué à 5s et les deux Aprilia finissent ensemble à 15s. Quant aux déceptions du jour, c’est du côté des BMW, loin très loin à 1 tour, et des Suzuki de De Puniet et Lowes, complètement hors du coup.

 

Course SSP

Intermède de qualité entre les deux manches SBK avec les SSP et Jules Cluzel qui a l’intention d’effacer le mauvais souvenir de l’an passé (chute en seconde position sur un freinage raté). Sa MV Agusta est redoutable, part de la Pole et domine les débats sans pour autant éloigner la menace des poursuivants. Et à 6 tours de la fin, patatras ! La mécanique lâche au passage devant son stand et la MV Agusta termine sur son élan le long du muret… La frustration est énorme et c’est Sofuoglu (Kawazaki) qui emporte la mise et prend la tête du classement. Un remake de 2014 !

Seconde Manche SBK

Après la course de début de matinée, Jonathan Réa domine outrageusement la catégorie (5 courses, 4 victoires et une seconde place) mais on sent que Chaz Davies a minutieusement préparé la seconde manche pour venir titiller le leader. Personnellement, c’est celui qui m’impressionne le plus dans son entrée en courbe à pleine vitesse avec des trajectoires parfaites. Eblouissant pour les spectateurs et terriblement efficace. Réa est mieux parti, Sykes essaye de suivre mais part à la faute dans une spectaculaire cabriole sans bobo, et l’écart monte à 5 secondes sans que la Ducati ne change de rythme sauf un peu sur la fin. La verte de Réa est reléguée à plus de 3s. Beaucoup moins de bagarre dans cette seconde manche mais le spectacle de Davies en tête est splendide. Derrière, Réa gère son avance au championnat et partage les points du jour avec Davies tandis que les Aprilia marquent de précieux points qui maintiennent à Leon Haslam à la seconde place du championnat et Torres à la cinquième. Pour Guintoli, champion du monde en titre, le passage chez Honda Pata n’est pas encore très prolifique et la n°1 navigue un peu anonymement au milieu du peloton (9ème de la manche 1, abandon sur chute dans la seconde) avec tout de même une sixième place au général. Les deux GSXR réussissent à terminer ensemble en 13 (De Puniet) et 14ème (Lowes) position mais à plus de 40s !

Suivent les courses de STK 1000 proches de la série. C’est l’ouverture de la saison pour cette catégorie avec Tamburini qui sauve l’honneur BMW en s’imposant sur le fil devant l’Aprilia de Salvadori.

En ST6, le Turc Razgatlioglu (Kawazaki) ne laisse que des miettes à se concurrents dans les deux manches.

On quitte les lieux avant la dernière manche des jeunes car il reste un peu de bornes pour rentrer par Saragosse et la 4 voies (Beurk !) vers Huesca. Heureusement qu’il y a les virolos du col de Monrepos. Petit orage puis dernière halte avant Canfranc, passage du tunnel (un  peu frais…) et retour à la base avant la nuit.

Jamais 2 sans 3… l’hôtel est réservé pour 2016 !

Philippe

Retour haut de page

Rallye d'Arzacq, 7 et 8 Mars 2015

Il y a maintenant un paquet d'années que je donne un petit coup de main aux organisateurs du Rallye des Collines, traditionnelle ouverture du Championnat de France de Rallye TT Auto. Cette année encore me voici reparti pour rameuter quelques bonne volontés afin de parcourir les pistes du Soubestre, et s'assurer que les spectateurs restent à distance respectable des bolides de 420 Cv  tentant de trouver l'adhérence sur de la terre humide. Les locaux sont aux abonnés absents, pas un quad, pas une mobylette mais heureusement, le MC Cap Sud est au pointage dès qu'il y a de la convivialité complétée par du spectacle et un soleil enfin de retour. Daniel Duboscq et son équipe maintiennent les dates alors que les rizières sont encore pleines et après une dernière rasade de grêle le mercredi, l'anticyclone balaye tout ça pour nous préparer un week-end de rêve. Du spectacle sur 2 Spéciales parcourues 3 fois, du monde, du suspens (0.7 secondes entre le premier et le second après 12 ES), des spectateurs globalement prudents, des représentants de médias beaucoup moins, un accueil toujours au top...

Samedi, départ à 8h du café des Arcades pour parcourir l'ES2 de Montarchers (Montagut) puis rejoindre de l'Es de Pistoulet à Monségur, terrain de jeu de Bibi et Domi sur 12.5 km de tracé alternant terre et goudron, rapide au début et plus technique sur la fin. On la découvre ensemble à 8h du mat, avec le soleil de face qui empêche de bien voir les pièges et génère déjà quelques figures de style.

Non! Fred ne dort pas, il regarde une fuite au joint de fourche...!

 

Fred et moi-même redescendons sur Montarchers pour installer le camp de base non loin de la bodega...

Quelques voitures bloquées, temps mort et retards divers font que la dernière ES se termine presque dans la pénombre mais tout se passe bien. Retour à Arzacq et casse-croute gargantuesque à la Vieille Auberge.

Pour le lendemain, mes trois collègues sont occupés ailleurs, et Denis vient malheureusement de tester le concept dit du jardinage auto-brozant... Ce sera donc les grands débuts de La Gomme qui arrive avec un 660 XTZ. Hors de question de s'aventurer sur l'ES de Pimbo avec ça car le nouveau tracé à réservé quelques surprises plus adaptées à un enduro léger.

Nous voici parti pour le tour de reco sur l'ES de Cruzeilles afin de se mettre le tracé en tête et de présenter les deux ou trois consignes de la journée. Je pars ensuite sur les montagnes russes de Pimbo et nous arrivons avec Eric à tomber dans le même piège: Partage du casse-croute au PC Course avec les organisateurs... Nous restons d'une sobriété remarquable car le programme de l'après-midi est encore costaud et un peu long du fait de retards consécutifs à des casses ou sorties de pistes sans gravité.

 

Fin de journée à l'image du week-end, avec le soleil, le sourire, la place d'Arzacq bondée, les remerciements des organisateurs, directeurs de courses et même quelques concurrents.

 

Prenez dates pour l'an prochain, j'aurais encore besoin de monde.

Philippe

 

Retour haut de page

Journée des Chemins 2015

Les 18 et 19 avril 2015, le moto club Cap Sud, l'association 'la Pétian", l'association Salies VTT organisent sur le canton de Salies de Béarn LA JOURNEE DES CHEMINS 2015.

Les chemins ruraux et les forêts de notre canton ont subi les nombreuses tempêtes des hivers passés mais subissent également une utilisation pas toujours très responsable de la part de certains utilisateurs.

Certains chemins sont devenus difficilement praticables et certains aménagements réalisés lors des précédentes éditions de la journée des chemins doivent repris ou reconstruits.

Cette démarches bénévoles est ouverte à toutes les personnes et associations désireuses de nous aider, n'hésitez pas à me contacter ...il reste de la place sur l'affiche pour les logos des associations.

Nous aurons besoin de bras mais également d'outils et de diverses pièces de bois pour l'aménagement de passerelles et d'escaliers pour les piétons.

Dans les prochains jours, une réunion ouverte à tous aura lieu dans une salle communale pour recenser et organiser les différents "chantiers", faire le point sur le matériel nécessaire et les personnes disponibles.

je reviens vers vous la semaine prochaine pour la date de cette réunion.

Circuler sur les chemins est un droit, les entretenir est un devoir !

Gilles C

 

Retour haut de page

Bardenas Version 2 par Xavier

 

Galerie Photos Xav

 

Le week-end du 13, 14 et 15 février, quelques  membres du club ont participés à un week-end organisé aux Bardenas en Espagne.

Un premier départ fut donné le vendredi soir pour rallier la résidence « Dos Haches » ou nous attendait avec impatience Maria qui nous a offert un superbe accueil. Vu l’heure tardive de notre arrivée, il en a pas fallu plus que ça pour se mettre de suite à table afin d’élaborer un plan simple d’étude pour abattre l’apéro et les tapas qui jonchaient la table. C’était gargantuesque !! il fallait pas trop manger de salade et de merguez en entrée !! N’est-ce pas Geoff !!!  Car il ne manquait pas de plats ainsi que de variétés culinaires pour se rassasier. Par la suite, quelques menues gouttes d’élixir ont eues raison de notre vitalité pour nous envoyer au lit…

 

Le samedi matin, après un copieux petit dèj, nous sommes partis en direction du désert des Bardenas afin de faire quelques Km de vtt. Une fois garés sur place nous avons enfourchés nos montures et nous nous sommes légèrement perdu dans un dédale magnifique de plusieurs pistes et chemins qui arpentent ce désert. Le temps était superbe, les conditions au top et le panorama merveilleux. Nous aurions bien apprécié en faire bien plus, mais après 35 bornes il était temps de rentrer pour nous préparer à la rando moto de l’après-midi. Ce matin-là, les dames en avaient profité pour se balader dans la campagne et les petites bourgades du coin.

Par la suite, lorsque « toutes » les motos ont démarrées, rugissantes comme des « sprinter Mercedes », nous sommes repartis sur de vieilles traces enduro que nous prenions à l’époque des « Raids Amigos ». Que du plaisir, et que de bons souvenirs !!! L’ambiance du groupe était au top et les carbus à bloc !! même Bibi chauffait les durites du bus KTM au bord du magnifique village d’UJUE quasi enneigé !!!!! Merci Geoff pour les cours de méca.

 

Après ça, enfin après les longues discussions passées autour de la tradition autrichienne, nous repartîmes le cœur plein et les mains gelées par une longue, très longue piste qui nous mena jusqu’à Carcastillo. Heureusement que toutes les ampoules de phares marchaient car sinon nous ne pûmes point rentrer jusqu’à Figarol.

Ce que vous ne savez pas encore dans ce long discours complètement décousu, là ou seulement les responsables se reconnaitront, c’est qu’il pleuvait. Oui, il pleuvait. Même bien comme il faut, juste assez pour mettre un « Sénior Junqua » en habit de moto, bottes comprises sous la douche de chez Maria. Vous imaginez bien la tronche de Maria quand elle a vu arriver sur le marbre poli du resto un type (petit), genre patibulaire avec un déhanché dégouté ou d’égouteur  traversant la salle et le couloir menant aux chambres et aux douches…

Et nos épouses, meufs, dames dévergondées lorsque nous ne sommes pas présent, elles se sont débrouillées pour faire les boutiques, le carnaval du coin, des balades en tout genre sans même rentrer rincer, là moi je beugue…ou alors j’ai rien compris au shopping mais j’en connais une qui picole du Ricard…..

 

Le soir en revanche, on s’est bien rattrapé. Douche, binouze, apéro, tapas, re-binouze (avec de la pêche du centre Leclerc à Orthez), merguez, cacahuètes, binouze, olives, binouze,  ah !! Changement de place, verre de vin, tapas, verre de vin, hum encore des tapas, hum de la salade !! Verre de vin, entrée, verre de vin, faut finir la salade ok !! encore verre de vin, PAELLA !! oups……..  Verre de vin, re PAELLA, un peu d’eau, non verre de pinard c’est mieux, salade, olive, houlà !! je pars loin là !!, glace, yaourt, PAELLA et pour finir un petit « vigestif » je nomme : le Pacharan !! le seul digestif au monde capable de te dire que tu passeras forcement au chi..te le lendemain matin. Dans tous les cas, une bouteille de Pacharan achetée, un rouleau de PQ offert !!!

 

Après une bonne nuit plombée par un repas dantesque, nous décidâmes d’en découdre une fois le petit dèj passé (et PQ consommé), prêt à partir rouler une fois de plus (bottes mouillées), sur les pistes Espagnoles. Le désert des Bardenas nous ouvrant ces portes, nous n’avons pas refusé l’appel et nous découvrîmes avec plaisir ces paysages splendides jonchés sur nos brêlons à peine séchés. Une fois sortis de cette région aride mais humide, nous nous  sommes dirigés en direction de Pinsoro puis Sadaba pour une balade tranquille en rythme d’école. Bizarrement nous n’avons pas eu ce jour à faire de mécanique rageuse et capricieuse, aucuns problèmes ne sont  survenus, même si nous avons dû franchir à plusieurs reprises des cours d’eau délicat, voir bien débordants, rien à signaler, même pas une bougie cramée. Ce ne fut qu’après une centaine de Km que l’un d’entre nous décida de jouer le coup de la panne sèche pour redynamiser l’esprit de cohésion du groupe. Et là c’était le grand jeu, on se pose dans un village sans âmes qui vivent, on cherche du réseau téléphonique provenant d’un opérateur autrichien, puis on appelle les dames à la rescousse. Vise un peu l’émoi que cela a pu produire, enfin pas pour les filles, mais plutôt pour l’affreux loustic qui a du se dévêtir correctement afin de ne point pourrir la sellerie du beau 4X4.

 

M’enfin, rien n’était perdu euh non rien n’était perdu puisque « Sénior Bibi » a pu prendre un relais efficace, une fois équipé du GPS pour nous ramener en terre promise.

Une fois revenu sur place, je vais pas vous refaire le coup du repas, mais je tiens à dire tout simplement que si vous passez dans le coin et en l’occurrence chez Maria à l’auberge « Dos Haches », venez de notre part car vous serez reçu comme des rois. Certes la literie y est un peu rude, mais franchement c’est un réel plaisir de passer un moment ou un week-end sympa dans une ambiance aussi chaleureuse et conviviale.

 

Ce week-end entre potes et potines s’est terminé  comme il avait commencé, dans la joie, la bonne humeur et le partage des bons moments. Cap-Sud c’est aussi ça ! Le plaisir de partager une passion… Un grand merci et une grosse bise pour nos accompagnatrices (Géraldine, Marie-Pierre, Corinne et Sophie) qui nous ont régalés.

 

« Allez les gars !!! A quand la prochaine ?

 

Galerie Photos Xav

 

Xav.

Retour haut de page

Week-End Bardenas; 14 & 15 Février 2015

 

Galerie Photos ICI

Salut à tous, nouveau au sein de votre groupe mais pas inconnu pour tout le monde, on se connaît quasiment tous au vu du nombre d'années que nous pratiquons, mais aussi du nombre de fois que j'ai participé aux endurances et SMF. Bref, après quelques balades dans le coin ensemble, Fred (avec qui j'ai bossé quelques années) m'annonce qu'une sortie dans les Bardenas est prévue le week-end du 15 février. Ni une ni deux, je me débrouille pour poser un jour de CP pour partir en même temps que le gros de la troupe et nous voilà au point de RDV vendredi fin d'aprem pour le début de notre séjour espagnol. On « ramasse » Steph et Marie Pierre à Larceveau et c'est parti pour un peu plus de 2 heures de routes sans chaumer afin d'arriver dans le timing prévue chez « Maria » au gite Doshaches à Figarol. On y est accueilli royalement avec un repas gargantuesque et une fois le ventre plein, pas de perte de temps, vite au lit pour être en forme le lendemain pour une sortie VTT dans les Bardenas.

Samedi matin, petites verifs de dernière minute sur les vélos (gonflage et dépoussiérage pour certains) et sur les bonhommes, quelques barres de céréales et c'est parti pour 35 km depuis « el pastor ».

 

Après quelques kilomètres, une petite erreur de nav nous éloignera du parcours prévu mais sans grande incidence sur le plaisir de rouler dans ces contrées. Une vingtaine de kilomètres plus tard, les jambes s’échauffent et commence à « brûler » pour certains, notamment kevin (parti sans cuissard adapté) qui rentrera par le chemin principal alors que le reste de la troupe le rejoindra après une petite boucle supplémentaire. Nous sommes dans les temps pour retourner au gîte pour le repas, mais c'est sans compter sur mon fourgon qui pour la première fois depuis que je l'ai décidera de me mettre un handicap psychologique face au reste de la troupe. Obligé de le pousser pour démarrer, les photos compromettantes sont prises, je rougis et me fais petit....

Bref nous rentrons en vitesse manger pour pouvoir faire la boucle de l'aprem à moto. Malheureusement la pluie s'invitera pendant le repas, laissant planer le doute sur le bien fondé de la sortie. Heureusement Bibi, arrivé dans la matinée au gîte est gonflé à bloc pour rouler, tant mieux. Tout le monde se motive, s’équipe chaudement et prépare sa monture, j'en profiterai pour pendre quelques photos et vidéos sur les déboires de certains avec leur machine dont je tairai la marque pour ne pas me prendre le retour de manivelle...

Finalement la troupe s’élance sous un crachin breton sur de belles pistes (parfois enneigées) en direction d'Ujué, village dans lequel nous ferons une halte pour un petit check up mécanique sur une orange qui fuit plus de carburant qu'elle n'en boit. À ce moment là, tout le monde se caille sévère mais pas le choix si on veut rentrer à moto...  c'est trempé que nous longerons le rio Aragon pour retourner à Figarol, les mains gelées pour la plupart mais avec la satisfaction d'avoir fait un bon coup de petaroum entre potes. S'en suivront une bonne douche, muchas cervezas et à nouveau un repas avec X plats qui nous comblera une fois de plus. Après un café, un digeo et quelques franches rigolades, tous au lit pour préparer la dernière journée de ce week end Iberique.

Dimanche, après un copieux petit dej, la motivation n'est pas au top car la pluie n'a cessé de tomber toute la nuit, mettant à nouveau le doute sur cette dernière journée de roulage. Une fois de plus, Bibi avec son entrain remotive les troupes et tout le monde remet ses frusques pour la plupart encore trempées de la veille. Nous traversons les splendides paysages des Bardenas pour rejoindre Sadaba, y faire une pause café, puis repartir vers Uncastillo par des sentiers couverts d'une boue collante, glissante mais tout le monde s'en sortira sans encombre et sans chute (à ma connaissance). Après une belle descente, nous nous trouvons face à un guet aux eaux gonflées par la pluie quasi continue. Aprés quelques hésitations, c'est finalement Xav qui décide d'ouvrir la voie en marchant à coté de sa moto, ça passera  « à l'aise » pour tout le monde ce coup ci, mais un second fera coucher un peu Steph qui en est quitte pour finir avec tout le coté gauche trempé. Cela fait déjà un bon moment que nous roulons, je suis le premier à passer en réserve, pas bon signe car il nous reste encore pas moins de 40 km pour rentrer sur Figarol. Fred et moi roulons à l’économie de manière à arriver au moins jusqu'à Castiliscar, pour nous faire ravitailler par les filles. Elles ne mettront pas plus de 20 minutes à nous rejoindre avec le 4X4 de bibi et la remorque pour porter la moto de Fred, seul 2 temps donc en manque d'huile. Aprés ce ravitaillement, le chemin restant est simple et ce sera l'occasion de mettre la poignée dans l'angle jusqu'au gîte. Je roulerai dans les crampons de Xav qui ne lâche rien jusqu'au bout, de bonnes sensations pour clôturer cette belle sortie.

S'en suivra le dernier repas chez Maria puis le départ après avoir « jeter » tout le matériel dans les fourgons. Certains s'arrêteront faire quelques courses dans les « ventas » tandis que Fred, Coco et moi rentrons sur Orthez pour clôturer ce week-end fort sympathique.

Merci à tout le monde pour cette bonne sortie, avec une bonne bande de potes, de franches rigolade et juste l'envie de dire : à refaire.

Geoffroy L

Galerie Photos ICI

Retour haut de page

2015-02-01 Reco Vers le Barétous

Suite à un débriefing rapide lors de nos dernières rencontres, le constat est sans appel, nous ne roulons pas assez hors compétitions. Qu'à cela ne tienne, la décision est prise de programmer des sorties régulières pour 2015.

Notre prez prend les choses en main et l'idée est de refaire le tracé itinérant vers le Barétous (Aramits).

Session 1 Rdv dimanche aprèm pour une première liaison vers Préchac. Ma moto n'a pas roulé depuis Cauneille et un bref essais il y a 2 mois (piston HS au bout de 1,5kms). J'ai changé le piston le mois dernier mais je n'ai pas réalisé d'essais et le fait de démarrer la moto 2h avant le départ m'inquiète un peu. Que néni, le moteur démarre nickel et tiens même le ralenti !! Rdv chez moi et très bonne surprise puisque je retrouve mon pote Geo (nouvel adhérant toxique sur une moto) pour la ballade avec son vieux 426. Départ tranquille et sur la 1ere ornière, c'est notre champion vétéran qui est a terre (direction grippée et 1er chambrage sur sa nouvelle monture). Puis c'est la mienne qui perd l'essence, pointeau bloqué (débloqué avec un bout de bois par Geo et 2eme chambrage sur ma monture ! Faut dire qu'on a pas de Yam nous !). Nous continuons tranquille vers Navarrenx et Xav se rappelle de tête du parcours. Quelques chemins sont bouchés et nous trouvons quelques variantes (faut dire que je connais un peu le coin aussi !). Le GPS nous aide un peu a retrouver le chemin surtout pour retrouver l'ancienne piste parsemée de tronc en tout genre (tout les diamètres sont disponibles et à toutes les hauteurs). Xav et Gillou sont partis repérer la sortie du bois et je m'acharne sur un petit arbre quand il me fait un retour brutal sur l'arcade (même pas mal mais coquard pour le lendemain et 1 a 0 pour l'arbre). Nous suivons Xav sur le tracé repéré mais cela fait plusieurs fois qu'il démarre mal et cette fois ci, ça démarre plus !! Il cache son enthousiasme (c'est pas une yam mais le moteur.....) et passe la main à Geo qui démarre du 1er coup !!!??:( Comment tu as fait ? "Vous m'avez fais venir pour réparer vos brèles") Non bien sûr, en fait c'est le bouton d'arrêt moteur qui reste bloqué. Nous arrivons à proximité de Lamidou et la nuit commence à pointer son nez. Retour vers la maison avec un petit problème de lumière pour moi mais ce n'est pas grave car je suis rentré sans lumière d'Arnégui en suivant le GG (c'était la route mais dans les virages, ça fait drôle !!). Nous voila arrivés et RDV est pris semaine prochaine pour continuer la reco. Merci aux participant pour cette sortie sympa.

 

 

Session 2 Dimanche suivant je suis confiant, ma moto démarre et RDV à Navarrenx toujours sans lumière ! C'est avec plaisir que nous retrouvons Antoine avec nous et Geo qui a investi pour un 250 Husky. J'ai pris soin de préparer un tracé jusqu'à l'accro branche au cas où !! Bien m'en a pris car Xav a un doute sur une portion. Nous attaquons par le bois de Josbaig et Gillou en profite pour laver un peu sa moto dans un trou d'eau. Geo prend la mesure de sa nouvelle monture et en bave un peu, pneus HS, réglages a reprendre. Les chemins sont sympa et nous arrivons a retrouver les anciennes pistes avec un peu de difficulté (merci au GPS). Passage à gué avec une petite marche à la sortie, au moment de passer Xav se prend une éclaboussure de boue sur la lentille. Nettoyage à l'eau et ça repart. Nous arrivons enfin a proximité de l'accro branche (carquet exactement) et nous prenons la décision de rebrousser chemin car la montée velue qui nous attend est occupée par des vaches et il faut rentrer avant la nuit. Retour beaucoup plus rapide sur nos traces pour arriver à la nuit à Navarrenx. La ballade est validée jusqu’à Féas et il reste à reconnaître la suite pour pouvoir programmer cela avec le club et réaliser une belle sortie.

Fredo

 

Retour haut de page

 

2015-01-30: Cap Sud dans la presse avec l'AG du Samedi 17 Janvier

 

 

 

 

Retour haut de page

2015-01-15: Rétrospective sur l'année Trial 2014

 

Compte rendu activité trial

Pilotes : PEDERENCINO Axel

                 PEDERENCINO Gaëtan

 

Team Manager / PEDERENCINO ALAIN

Sponsor / PEDERENCINO ALAIN

Entraineur / PEDERENCINO ALAIN

Chauffeur / PEDERENCINO ALAIN etc , etc.

 

Gaëtan participe en catégorie sénior 2

Axel participe en catégorie Sénior 3 +

 

La saison débute traditionnellement à Lourdes pour la mi-mars 2014 sur un terrain homologué permanent et ouvert aux licenciés des autres clubs aquitains.

Le parcours permet de monter + haut que le terminal de l’ancien téléphérique juste au-dessus des lieux de culte. Bravo et merci à la municipalité. !!!

Résultats : Gaëtan 1er, Axel 5ème

Les trials de Nassiet et Frontenac ont été annulés à cause de la météo.

Le trail d’Orsanco organisé par le TCB en pleine zone natura 2000 (et oui ça peut arriver et ce faire !!)

Résultats : Gaëtan 2ème, Axel 1er.

Le Trial de Montesquieu (47), il y a eu le samedi un petit trial par équipe pour se faire plaisir sur une boucle de 5/6 km. Le soir un repas payant sous chapiteau avec beaucoup d’ambiance et de la trésorerie pour le club accueillant (à méditer).

Le dimanche, un beau trial copieux avec trois boucles de 15 km et des zones superbes.

Résultats : Gaëtan 2ème, Axel 6ème.

Le trial d’Arudy fut magnifique car c’est une épreuve sur un petit terrain privé et homologué en plein lotissement.

Résultats : Gaëtan ------------, Axel 2ème.

A l’entrainement Gaëtan s’est blessé donc saison terminée pour lui.

Classement du challenge aquitain  2014 : Gaëtan 2ème à 6 pts du premier, Axel 5ème à 17 pts du 1er mais 5 pts du 2ème.

Ce fut très serré tout au long de la saison car le trial est une discipline très technique ou il est très facile de reculer au classement à la moindre erreur ou faute de pied.

Championnat OPEN-FREE, j’avais demandé à l’organisateur B.Estripau qu’Axel et Gaëtan ne participent qu’à 3 épreuves sur 5, car 2 de ces épreuves étaient trop éloignées et en plein temps de scolarité.

Le point d’orgue étant l’épreuve de La Mongie juste après l’épreuve du championnat du monde  ou T-Bou, A-Raga et bien d’autres excellents pilotes du mondial y figuraient.

A mi championnat, catégorie espoir : Gaëtan 5ème et catégorie cadet : Axel 6ème

Sans parler des stages aussi fait durant toute la saison avec la FFM et autres démonstrations.

Venez au trial c’est discret, pas trop cher et convivial.

Nous avons également un terrain privé à Lagor (64150), non homologué pour nous entrainer toute l’année.

Nota : Tous les terrains autres que le nôtre, sur lesquels nous pratiquons ce sport sont soumis à réglementations et autorisations, n’oubliez pas que la pratique du sport motorisé en terrain sauvage, parcs nationaux etc est interdite….. 

 

ALAIN PEDERENCINO.